Pensez-vous trop à votre poids?

Selon un sondage mené auprès des femmes québécoises, 73% d’entre elles voulaient perdre du poids, PEU IMPORTE LEUR SILHOUETTE. Faites-vous partie de cette statistique?

On parle de préoccupation excessive à l’égard du poids lorsque l’insatisfaction par rapport au poids porte atteinte à la santé physique et/ou mentale de l’individu. Cette personne peut avoir ou ne pas avoir un surplus de poids.

Dans ce même sondage:

  • 50 % de celles qui ont un poids normal souhaitent également perdre du poids;
  • 37 % présentent de l’anxiété en pensant à leur poids;
  • 22 % affirment que la gestion du poids domine leur vie.

Répondez aux éléments suivants par oui ou non pour voir si vous avez tendance à être trop préoccupé(e) par votre poids:

  • Je saute parfois des repas ou j’évite de manger même si j’ai faim, par crainte de prendre du poids ou pour en perdre;
  • J’évite de manger plusieurs aliments car ils sont « engraissants »;
  • J’ai suivi des régimes;
  • J’éprouve une honte envers mon corps;
  • J’évite certaines activités sociales en raison de mon poids;
  • J’ai l’impression que si j’étais plus mince, je serais plus heureuse;
  • Lorsque je fais de l’exercice, je me dis que je brûle des calories;
  • Quand je me regarde dans le mirroir, j’ai des pensées négatives envers moi-même;
  • J’ai tendance à juger les gens que je croise par rapport à leur poids;

Si vous avez dit « oui » pour la plupart des éléments ci-haut:
Vous avez probablement une préoccupation excessive à l’égard de votre poids qui vous pousse peut-être même à vouloir le contrôler avec la nourriture.

Débuter un suivi avec nous pourrait grandement vous aider à améliorer votre image corporelle, mieux comprendre vos signaux et adopter des comportements sains pour votre corps et votre esprit. Bonne réflexion!

Elisabelle Hardy, Dt.P Nutritionniste 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.